Rechercher

Le Calcium

 

Le calcium a un rôle déterminant au cours des principales phases de la vie du végétal.

Sa présence dans le suc céllulaire est indispensable pour le développement de la plante. Il est impliqué dans la division cellulaire et joue un rôle majeur dans le maintien de l'intégrité de la membrane.

Le calcium agit en se combinant aux composés pectiques pour former du pectate de calcium sorte de "ciment cellulaire" qui renforce la paroi des cellules et fait obstacle à la pénétration des maladies.

 

Symptômes de carences en calcium

 

Les symptômes visuels de carence sur les feuilles sont des gauffrages ou des déchirements spontanés du limbe.

Sur fruit, une mauvaise nutrition calcique est la cause de maladies physiologiques comme la nécrose apicale de la tomate.

Il faut noter aussi qu'une carence en calcium réduit la quantité de protéines produites, la croissance étant rapidement stoppée et la sensibilité aux agents pathogènes est augmentée.

 

Pratique de nutrition calcique

 

Sur une culture en place, l'apport foliaire constitue la seule possibilité pratique d'approvisionnement adéquat au calcium. On peut ainsi apporter du nitrate de calcium par pulvérisation foliaire en s'assurant que la concentration des solutions utilisées ne dépasse pas 2% pour éviter les dégats sur feuilles.

Cependant la considération de la quantité exclue la pulvérisation de la forme nitrate sur les fruits comme la pomme.

 

De plus, il est reconnu que la calcium joue un rôle important pour lutter contre le développement des spores du Botrytis Cineria aux stades sensible de la baie en protégeant le péticule de l'action enzymatique du champignon.

 

Sur vigne : la présence de calcium à la surface du raisin génère une action inhibitrice à la fois sur la germination des spores (infection) et la croissance mycélienne (déssémination et intensité de la maladie).

 

Voir notre solution : Algor ca


AccueilAccueil

Newsletter

Approchim

Fiche info

Fiches de sécurités et agrément bio