Rechercher

Le Manganèse

 

Dans l'écorce terrestre, le maganèse se trouve sous forme d'oxydes, mais aussi de carbonates et de silicates. Son comportement ressemble à celui du fer. Il est plus abondant dans les basaltes que dans les granites et plus dans les calcaires et dolomies que dans les schistes.

 

Le Manganèse dans le sol

 

Le niveau de Mn++  dans le sol étant sous la dépendance des réactions d'oxydation et réduction, il en résulte que l'assimilabilité de Mn sera influencée par tous les facteurs qui interviennent dans les phénomènes d'oxydoréduction. Ce sont en particulier : Le pH du sol, la teneur en matière organique, l'état hydrique du sol et l'activité microbienne.

L'assimilabilité de Mn est plus élevée en sols acides. Des teneurs élevées en matière organique peuvent entraîner des déficiences de Mn.

En sols gorgés d'eau, les processus de réduction l'emportent et engendrent de fortes concentrations de Mn assimilables, susceptibles de devenir toxiques.

Les déficiences en Mn s'observent le plus souvent dans :

  • sols tourbeux ou organiques peu épais sur sous-sols calcaires.
  • sols noirs riches en matières organiques
  • sols calcaires mal drainés, riches en matière organique
  • sols trés aérés
  • sols légèrements acides ou alcalins
  • sols acides très sableux, lessivés, pauvres naturellements en Mn total
  • sols riches en Fe
  • saison séche, ou faible intensité lumineuse et basse température du sol.

Les interventions humaines les plus influentes sont le chaulage et l'irrigation répétés par leurs effets sur le pH et l'oxydoréduction.

 

Le manganèse dans la plante

 

Le manganèse a d'importantes fonctions dans le métabolisme des plantes, particulièrement dans les processus suivants : l'activation de différentes enzimes, la synthèse de la chlorophylle, la photosynthèse, la réduction des nitrates, la synthèse des acides aminés et protéines.

Les principales fonctions de Mn dans les plantes sont effectivement fondées sur son potentiel rédox élevé. Du fait de sa capacité à passer de Mn²+ ↔ Mn³+ , c'est un régulateur important des processus rédox.

 

Les Symptômes de déficience en Manganèse

 

En viticulture

Les symptômes de déficiences en maganèse sont très caractéristiques ; ils débutent du limbe avant la véraison, sur les feuilles adultes, plutôt sur la partie médiane des rameaux qu'aux extrémités. Le jaunissement à l'aspect de marbrures vert-jaunâtre entre les nervures.

Les contours en sont irréguliers et tourmentés.

Les nervures principales et secondaires sont bordées de zones vertes avec des sortes d'arborescences au départ des nervures secondaires.

La confusion pourrait être possible avec les déficiences en Fe et Mg, mais, dans le cas du Mn, les feuilles les premières atteintes ne sont pas les jeunes feuilles de l'extrémité des rameaux (Fe), la couleur est nettement plus jaunâtre que dans le cas du fer, l'aspect des plages jaunâtres est plus diffus que pour Mg.

 

En arboriculture

C'est une chlorose marginale et intervaire de type assez diffuse qui pourrait être confondue avec un début de déficience magnésienne. Elle débute le plus souvent par les feuilles les plus agées, à la base des pousses.

 

En Maraîchage

La déficience en Mn provoque des chloroses internervaires relativement typiques. Sur tomates par exemple, la couleur du limbe devient vert pâle et tourne au jaune dans les zones les plus éloignées des nervures principales, qui restent vertes. La feuille a un aspect marbré et peut devenir complètement jaune. De très petits points bruns nécrotiques apparaîssent. La floraison et la fructification sont très perturbées. Les cultures sensibles : Epinard, betterave rouge, poireaux, haricot et pomme de terre.

 

Notre solution : Algor BMn

 


AccueilAccueil

Newsletter

Approchim

Fiche info

Fiches de sécurités et agrément bio